Thu, Apr 17, 2014, 11:53 PM EDT - U.S. Markets closed

Recent

% | $
Quotes you view appear here for quick access.

AT&T, Inc. Message Board

you are viewing a single comment's thread.

view the rest of the posts
  • xntrcti@sbcglobal.net xntrcti Jul 25, 2009 1:41 PM Flag

    What has this nation become?

    Posing as French AND educated. Wow.

    I don't know who you really are...but the opinions you express are not those expressed by most of the French people.

    They almost expect their "bosses" as you put it to be kidnapped...it's been going on for much longer then I can remember. No harm comes to the executives. It's merely a 'tactic' there like wearing red shirts on Thursdays. I find it funny that it's only pointed out when AMERICAN news finally reports it to bias people against unions.

    BTW...I can't remember there EVER being charges against the employees who do the actual kidnapping. But then, you'd know that, if you actually had lived there. It's almost a societal norm.

    If you can actually post a link to something reporting charges being filed, I'd be quite interrested in seeing that....I might even start to believe you.

    Of course I wouldn't expect you to know this...I truly believe you have never actually lived there as part of the citizenry.

    I have.

    SortNewest  |  Oldest  |  Most Replied Expand all replies
    • By the way, Since you seem knowing better than me my fellow compatriots, here is what a prominent French Economic professor actually thinks about Obama, health care plan, unions etc.. (unless you want me to translate)
      Les causes de la crise économique actuelle sont connues, et Thomas Sowell, l’un des grands économistes de ce temps, vient de leur consacrer un ouvrage magistral, « The Housing Boom and Bust ». Les remèdes sont connus aussi.

      Mais Obama n’a que faire de la crise et ne se préoccupe pas des remèdes : ce qui l’intéresse est d’abaisser les États-Unis, d’y détruire l’initiative individuelle et la liberté de choix et de commencer à y construire une forme de socialisme ou, dit Sowell, de « fascisme ».

      Tout s’est enclenché très vite avec le « plan de stimulation » qui est, en fait, un plan de gonflement des dépenses publiques et de l’endettement public qui, s’il se poursuit au rythme actuel, se trouvera multiplié par cinq en moins de dix ans et soumettra le pays au bon vouloir de ses créanciers. Les projets de restructuration du système bancaire ont largement mis celui-ci sous tutelle du Secrétariat au Trésor. En parallèle, Obama a accru la quantité de monnaie mise en circulation d’une manière si vertigineuse qu’il ne peut y avoir qu’une seule issue : un effritement de la valeur du dollar et une inflation forte.

      Plutôt que laisser des entreprises comme Chrysler ou General Motors déposer leur bilan et se restructurer après assainissement, Obama a préféré s’en emparer. Il a fait entrer dans l’actionnariat de la première les syndicats et Fiat et injecte massivement l’argent des contribuables dans le seconde.

      Fiat a été choisie, entre autres, parce qu’elle produit des très petites voitures, et qu’Obama voudrait que les Américains roulent dans des véhicules de ce type. Il n’a pas encore révélé ses choix pour la seconde, mais on parle pour elle non seulement de la fabrication de voitures minuscules, mais de celle, à marche forcée, de modèles hybrides. Les syndicats, qui n’ont pas été oubliés chez Chrysler, ne le seront pas non plus à la General Motors. Obama en profite aussi pour punir les concessionnaires des deux marques qui ont versé de l’argent pour les campagnes des Républicains en les plaçant en tête des unités à fermer.

      L’EPA, l’agence américaine de protection de l’environnement, a classé le dioxyde de carbone dans la catégorie des gaz polluants et, dès lors qu’elle s’est vue chargée par Obama de « lutter fortement » contre la pollution, il n’est pas difficile de voir ce qui se profile : un projet de taxe carbone (« cap and trade ») qui va rendre plus coûteux les déplacements et les activités de production.

      Obama avance à grands pas vers la mise en place d’un système d’assurances santé qui se rapprocherait des systèmes britanniques et canadiens, et qui impliquerait un rationnement des soins, la faillite de multiples entreprises de ce secteur et leur remplacement par des administrations. Les entreprises qui survivraient à ce traitement de choc d’ensemble doivent s’attendre non seulement à un alourdissement des impôts et des charges, mais aussi à une planétarisation de la fiscalité américaine : les entreprises qui réalisent l’essentiel de leurs profits à l’étranger, tout en ayant leur siège social aux États-Unis, savent qu’elles risquent fort de se trouver soumises au fisc américain pour toutes leurs opérations.

      Le renoncement à une exploitation de divers gisements aux États-Unis contribue à une remontée nette du cours du pétrole. La destruction de l’économie américaine conduirait à des taux de chômage élevés et une croissance asthénique.

      http://www.les4verites.com/archives/auteurs-Milliere-Guy-6.html

    • I'm living in this f@&king country for 45 years. So stop patronizing me.
      My country is a total failure. Unions have destroyed what was a big industry. And if you find funny to see our bosses beeing kidnapped. So, please switch with me. You'll see where we're all going. If you lived in Europe you'd know what I'm talking about. But as many Americans, you don't know much about Europe (except what you see in commercials and for the most educated, in movies)

      • 1 Reply to maitre_faust
      • coolokie@swbell.net coolokie Jul 29, 2009 5:28 PM Flag

        Been there and done that Pierre..If you don't like it here go back to Quebec or Paris were frogs like you are welcome..This fucking country indeed..if it wasn't for us you would be drinking beer and eating bratwurst..so since we left thousands of Americans in France to pay for your freedom..do us a favor and use the international language..English..or stfu..or i will do more than patronize you..American, Union, and Proud!

 
T
36.04-0.06(-0.17%)Apr 17 4:00 PMEDT

Trending Tickers

i
Trending Tickers features significant U.S. stocks showing the most dramatic increase in user interest in Yahoo Finance in the previous hour over historic norms. The list is limited to those equities which trade at least 100,000 shares on an average day and have a market cap of more than $300 million.
Weibo Corporation
NasdaqGSThu, Apr 17, 2014 4:00 PM EDT
SandRidge Energy, Inc.
NYSEThu, Apr 17, 2014 4:01 PM EDT