Energizer Resources annonce une analyse économique préliminaire positive du Projet de graphite Molo de Green Giant

L'étude indique les paramètres d'exploitation, ainsi que des retours financiers attractifs

Marketwired

TORONTO, ONTARIO--(Marketwire - Feb 27, 2013) - Energizer Resources Inc. (TSX : EGZ)(OTCBB : ENZR)(FRANCFORT : YE5) (ci-après, « Energizer » ou la « Société ») est heureuse d'annoncer les résultats de la Mise à jour technique de l'Analyse économique préliminaire (ci-après, « AEP ») pour son gisement de graphite Molo (ci-après, « Molo » ou le « Projet »), situé à Madagascar.

La Mise à jour du rapport technique de l'AEP est en cours de compilation par DRA Mineral Projects (ci-après, « DRA »), de Johannesburg, Afrique du Sud. Un rapport technique en conformité avec le Règlement canadien NI 43-101 lié à l'AEP sera déposé auprès de SEDAR dans les 45 jours suivant la publication du présent communiqué de presse.

Craig Scherba, président et directeur d'exploitation, a déclaré : « Nous avons atteint notre objectif énoncé, consistant à offrir à la fois une ressource et une AEP conformes au règlement NI 43-101 sur le Projet Molo. Cette AEP fournit les informations nécessaires au marché pour une évaluation quantifiée du gisement Molo.

« Le travail de test préliminaire mené par l'organisation de recherche minérale nationale d'Afrique du Sud Mintek a démontré que nous avons été en mesure de convertir nos concentrés en puretés d'entre 98 % et 98,6 % de carbone graphitique. Nous progressons désormais avec un test métallurgique supplémentaire, dans le cadre d'une étude de faisabilité complète qui vise à améliorer l'enrichissement pour obtenir un matériau de teneur de batterie avec des niveaux de pureté cibles de plus de 99 %. Ce travail, ainsi que l'optimisation de la distribution par taille de paillettes au travers du travail de test de l'usine pilote, devrait affecter de manière positive le prix de vente du graphite mélangé et la distribution par taille de paillettes. Nous croyons donc que cette AEP est prudente »

Récapitulatif des résultats de l'AEP (les paramètres économiques font référence aux chiffres réels, à l'exception de la VAN et du TRI après impôts ; USD)




------------------------------------------------------------------------------------------------------------
VAN avant impôts (actualisation de 10 %, réelle) 421 464 000 $
TRI avant impôts (réel) 48 %
VAN après impôts (actualisation de 10 %, réelle) 341 803 000 $
TRI après impôts (réel) 41 %
Amortissement 3,0 ans
Espérance de vie de la mine 20 ans
Prix de vente du graphite 1564 $ par tonne
Teneur de minerai moyenne 8,50 %
Minerai extrait en moyenne chaque année 1 169 749 tonnes par an
Taux de décapage moyen 1,65
Récupération moyenne à l'usine 89 %
Production annuelle moyenne 84 000 tonnes par an
Dépenses en capital 162 043 315 $
Dépenses d'extraction 4,76 $ par tonne extraite (durée de vie minière initiale)
Coût de traitement 22,29 $ par tonne extraite
Coût de transport (port FOB) 105,00 $ par tonne de concentré
------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Remarque : DRA travaille en vue de répondre aux exigences d'une Analyse économique préliminaire telle que définie dans le Règlement canadien 43-101 - Normes de divulgation pour les projets minéraux (ci-après, « NI 43-101 »). L'analyse économique concernant le modèle de puits optimal contenue dans le rapport technique se fonde sur les Ressources indiquées (telles que définies par le Règlement canadien NI 43-101), et revêt un caractère préliminaire par nature. Les Ressources présumées sont jugées trop spéculatives en termes géologiques pour que des considérations minières et économiques leur soient appliquées, et pour être catégorisées comme des Réserves minérales (telles que définies dans le Règlement canadien NI 43-101). Les ressources minérales qui ne sont pas des réserves minérales n'ont pas démontré leur viabilité économique. Il n'existe aucune certitude que le développement des réserves, la production et les prédictions économiques sur lesquels l'AEP se fonde seront réalisés. L'estimation des dépenses en capital se fonde sur une exactitude des coûts de +/- 25 % et n'inclut pas les coûts accessoires en dehors de la production réelle d'un investissement éventuel dans des actifs d'infrastructure. Selon la Commission des valeurs mobilières de l'Ontario, une AEP doit être précise à +/- 50 %.

Emplacement du projet et accès

Le gisement Molo fait partie intégrante du Projet de Green Giant, dans la région de Toliara, dans le sud de Madagascar, à 145 km au sud-est de la ville de Toliara. Le gisement Molo est situé dans une zone de savane herbeuse sèche peu peuplée, avec un accès facile au moyen d'un réseau de routes secondaires conduisant à la fois vers la capitale régionale (et ville portuaire) de Toliara, et le port de Soalara.

Géologie et minéralisation

Le gisement Molo se compose de strates graphitiques à plis multiples avec une longueur exposée en surface de plus de deux kilomètres, et se situe dans le bloc Bekikiy (province métamorphique à haute teneur Tolagnaro-Ampanihy) dans le sud de Madagascar. Le gisement est principalement formé de gneiss et de schiste quartzo-feldspathique graphitique modérément à hautement métamorphosé et cisaillé (riches en biotite, chlorite et grenat). La modélisation géologique a démontré que le gisement se compose de diverses zones de gneiss graphitique minéralisé, avec une éponte inférieure stérile composée de gneiss riche en grenat. La roche hôte des zones minéralisées est un gneiss graphitique.

Estimation des ressources minérales

Le creusement de tranchées et le forage de délimitation des ressources de 2012 sur Molo se sont déroulés entre mai et novembre 2012, et ont permis à une première Ressource indiquée et présumée d'être déclarée au début du mois de décembre de la même année par Desmond Subramani, professeur de sciences naturelles (400184/06), et par John Hancox, également professeur de sciences naturelles (400224/04), des Personnes qualifiées indépendantes de Caracle Creek International Consulting Pty Ltd. (ci-après, « CCIC »), entreprise de Johannesburg, Afrique du Sud. L'estimation de ressources minérales pour Molo est récapitulée dans le tableau ci-dessous. Les ressources minérales sont classifiées dans les catégories Indiquées et Présumées, selon les normes de définition de l'Institut canadien des mines. Les ressources qui relèvent du domaine à « faible teneur » sont énoncées à une coupure de 2 % C, tandis que celles correspondant aux domaines à « haute teneur » sont indiquées à une coupure de 4 % C. La Ressource indiquée totale est estimée à 83,99 Mt, avec une teneur de 6,36 % C, et une Ressource présumée additionnelle de 40,32 Mt, avec une teneur de 6,3% C.




----------------------------------------------------------------------------------
Classification Type de matériau Tonnes (Mt) Teneur (C %)
----------------------------------------------------------------------------------
Indiqué « haute teneur » 40,88 8,09
----------------------------------------------------------------------------------
Indiqué « basse teneur » 43,11 4,72
----------------------------------------------------------------------------------
Indiqué - Total 83,99 6,36
----------------------------------------------------------------------------------

----------------------------------------------------------------------------------
Présumé « haute teneur » 19,23 8,11
----------------------------------------------------------------------------------
Présumé « basse teneur » 21,09 4,64
----------------------------------------------------------------------------------
Présumé - Total 40,32 6,3
----------------------------------------------------------------------------------

1- Les Ressources minérales sont classées selon les définitions de l'Institut canadien
des mines.    
2- Les ressources à « faible teneur » sont énoncées à une teneur de coupure de 2 % C.    
3- Les ressources à « haute teneur » sont énoncées à une teneur de coupure de 4 % C.    
4- Les essais à haute teneur à l'Est et à l'Ouest sont maximisés à 13 % C et 15 % C,
respectivement.    
5- Une densité relative de 2,36 t/m3 a été assignée aux zones minéralisées
pour l'estimation des ressources.    

Extraction

L'évaluation technique de l'AEP par DRA indique que les opérations minières se dérouleront en utilisant une méthode d'extraction de puits à ciel ouvert conventionnelle, avec des camions et des chargeuses. Le taux de décapage de la mine a été calculé pour afficher une valeur moyenne de 1,65 avec des exigences de pré-décapage de surcharge minimales, la minéralisation étant exposée à la surface. La capacité minière nominale de traitement est de 1 169 749 tonnes de minerai par an, avec une disponibilité de 92 %, et une teneur de minerai moyenne de 8,5 % C.

Traitement et récupération

Le traitement du minerai de Molo comprendra un écrasement en trois étapes, suivi d'un broyage primaire et d'un circuit de séparation par flottaison. Le concentré de graphite en paillettes en résultant sera alors épaissi, séché, séparé en diverses tailles de paillettes, emballé et stocké, avant d'être expédié. Le résidu final généré par le procédé de flottaison sera propre et non acide. La production de concentré est estimée à une moyenne de 84 000 tonnes de concentré de graphite par an, avec une spécification moyenne de 92 % C. Les récupérations par flottaison obtenues pour le minerai de Molo se sont élevées à 89 %, résultat dérivé du travail de test métallurgique mené par Mintek.

Hypothèses de prix du graphite

Les hypothèses de prix du graphite se sont fondées sur la moyenne sur 24 mois des prix du graphite, tels que fournis par Industrial Minerals (ci-après, « IM »), qui publie des prix hebdomadaires à partir des informations communiquées par les acheteurs de graphite. Le tableau ci-dessous illustre les prix moyens en dollars US, tels que fournis sur le site Internet d'IM.




--------------------------------------------------------------------------------------------------
Fourchettes de prix du graphite selon le magazine Industrial Minerals sur 2 ans (janv. 2011 - janv.     2013)
--------------------------------------------------------------------------------------------------
Plus bas Plus haut Moyenne
Maillage +80, 94-97 % $ 2 138,24 $ 2 629,41 $ 2 383,82
Maillage -80 +100, 94-97 % $ 1 852,45 $ 2 200,98 $ 2 026,72
Maillage -100, 94-97 % $ 1 688,73 $ 2 075,00 $ 1 881,86
Maillage amorphe -200, 80-85 % $ 590,00 $ 779,41 $ 684,71
--------------------------------------------------------------------------------------------------

Les résultats du travail de test de distribution de paillettes mené par Mintek et l'Université d'État de Caroline du Nord (ci-après, « l'UECN ») sont récapitulés dans le tableau ci-dessous. Le graphite à maillage +50 de l'UECN a été obtenu par simple écrasement, fait propre au gisement de graphite Molo. En raison de cette capacité unique à extraire des paillettes de maillage +50 par écrasement seul, DRA effectuera un travail de test métallurgique supplémentaire, afin de vérifier ces résultats avant de les inclure dans l'analyse économique. Ainsi, la distribution des paillettes par taille à laquelle est arrivée Mintek au cours des premières phases du travail de test est considérée comme une estimation prudente de la Société.




-----------------------------------------------------------------------------------
Taille du maillage Molo
-----------------------------------------------------------------------------------
-----------------------------------------------------------------------------------
Mintek UECN
-----------------------------------------------------------------------------------
Taille du maillage Rendement % C Rendement % C
-----------------------------------------------------------------------------------
+50 Non mesurée 15,1 93
-----------------------------------------------------------------------------------
-50 à +80 Non mesurée 11,8 95,2
-----------------------------------------------------------------------------------
+100 33,3 94,9 11,4 92,2
-----------------------------------------------------------------------------------
-100 à +200 36,1 93,3
-----------------------------------------------------------------------------------
-200 30,6 82,1
-----------------------------------------------------------------------------------

En utilisant les prix moyens du graphite sur 24 mois fournis par IM, ainsi que la distribution par taille des paillettes dérivée du travail de test métallurgique mené par Mintek, le prix du graphite mélangé de Molo a été évalué à un prix de départ de 1 563,77 USD, comme le montre le tableau ci-dessous.




--------------------------------------------------------------------------------
Hypothèses de prix de vente (fondées sur une moyenne sur 2 ans d'IM)
--------------------------------------------------------------------------------
Moyenne pondérée avec les ventes conventionnelles de Mintek
Rendement (%) Taille du maillage % C Vente $ $/T
------------------------------------------------------------------------------
--------------
NON +50 NON fourni par IM
MESURÉ -50 +80 $ 2 383,82
33,3 +100 94,9 $ 2 026,72 $ 674,90
36,1 -100 +200 93,3 $ 1 881,86 $ 679,35
30,6 -200 82,1 $ 684,71 $ 209,52
------------------------------------------------------------------------------
--------------
$ 1 563,77
--------------------------------------------------------------------------------

Dépenses en capital (ci-après, « CapEx »)

DRA est parvenue à son estimation des dépenses en capital en ayant recours à une combinaison de devis fournisseurs et d'analyse factorielle de mines aux tailles et aux circuits de traitement semblables. Les dépenses en capital du projet sont estimées à 162 millions USD. Comme il est de règle, un fonds de secours minimal est requis pour prévoir les variations des estimations de l'AEP. En raison du degré de précision de l'estimation des dépenses en capital de DRA, celle-ci estime approprié d'utiliser un fonds de secours de 12,5 %. L'estimation des dépenses en capital prévoit une disposition pour l'exécution de la phase d'étude de faisabilité bancaire du projet. Un récapitulatif des dépenses en capital estimées pour le projet est illustré ci-dessous.




Infrastructure de la zone minière $ 5 681 745 USD
Coûts d'usine $ 68 925 519
Infrastructure générale $ 39 564 757 USD
Coûts indirects $ 29 892 092 USD
Fonds de secours (12,5 %) $ 17 979 201 USD
Total $ 162 043 315 USD

Veuillez noter qu'une concession limitée a été faite pour l'investissement dans l'infrastructure, en dehors des opérations d'extraction et de traitement elles-mêmes. Cette estimation finale sera définie pendant l'étude de faisabilité complète.

Dépenses exploitation (ci-après, « OpEx »)

Les dépenses d'exploitation ont été estimées par tonne traitée pour l'extraction sous contrat, le traitement et le transport « du puits au port ». Les dépenses d'exploitation sont récapitulées dans le tableau ci-dessous.




Début de l'extraction sous contrat ($/t extraite) 4,76 $/tonne extraite (minerais et stériles)
Début du traitement ($/t extraite) 22,90 $/tonne extraite
Début du transport (port FOB 105,00 $/tonne de concentré
$/t expédiée) transportée au port

Les dépenses d'exploitation auxquelles sont arrivées les analyses AEP ont été obtenues comme suit :



-- Coût d'extraction sous contrat de Minopex, un spécialiste dans le domaine
des opérations externalisées et de la maintenance des installations de
traitement du métal et du minerai

-- Coût de traitement de DRA, une organisation multidisciplinaire et
multinationale spécialisée dans la gestion de projets dans les domaines
minier, de l'infrastructure ainsi que la conception et la construction d'usines de traitement des minerais

-- Coût de transport de l'usine de traitement au navire transporteur de Panalpina World
Transport Ltd. (ci-après, « Panalpina »), l'un des plus grands fournisseurs de solutions de chaîne
d'approvisionnement de bout en bout au monde

Comme DRA et Minopex sont des sociétés sœurs, elles offrent à Energizer une solution clé en main et transparente pour le développement de la conception du projet Molo, les études de faisabilité, l'ingénierie détaillée, la construction jusqu'à l'exploitation, et cela tout en proposant une valeur ajoutée dans l'ensemble de la chaîne d'approvisionnement.

Panalpina possède un historique établi de longue date en matière de fourniture d'expertise logistique aux sociétés opérant à Madagascar, avec notamment le projet de nickel-cobalt Ambatovy d'une valeur de plusieurs milliards de dollars, de Sherritt International Corporation. Cette expérience inclut non seulement le transport physique, mais aussi les connaissances du Madagascar pour ce qui est des économies en droits et taxes, ainsi que la simplification des procédures douanières. Cette expérience, associée aux solutions logistiques de chaîne d'approvisionnement mondiale de Panalpina, apporte à Energizer une solution complète du puits au port, jusqu'au client.

Les coûts de traitement calculés par DRA se fondent sur la génération d'énergie diesel. L'Étude de faisabilité évaluera deux autres options : 1) l'utilisation de fioul lourd pour environ la moitié du coût du carburant diesel, et 2) le coût de l'achat d'énergie du projet de champ de charbon de la Sakoa, qui utilisera des centrales alimentées au charbon.

Robin Borley, directeur de l'extraction chez DRA Minerals (ancien directeur d'exploitation de Red Island Minerals, du projet de champ de charbon de la Sakoa) a commenté ce qui suit :



« D'après les dernières mises à jour disponibles, les projets du champ de charbon de la Sakoa
progressent favorablement et devraient entrer en production d'ici à 2017.    
Soutenir une opération à si grande échelle nécessitera une mise à niveau
et un développement significatifs de l'infrastructure. Ceci inclura des couloirs de transport vers le port
et le développement du Port d'eaux profondes de Soalara,
et pourrait inclure une génération d'énergie au charbon. Il y a également la possibilité d'ajouter
une ligne ferroviaire électrifiée par la suite.     Le développement d'infrastructure futur pour les champs de charbon fournira
une opportunité significative de réduire les dépenses d'exploitation pour la
potentielle Mine de graphite de Molo ».    

Analyse économique préliminaire

La préparation du modèle financier de viabilité et de l'évaluation financière de haut niveau du Projet a été menée indépendamment par Cresco Project Finance (ci-après, « Cresco »), un cabinet de conseil en financement de projets basé à Centurion, en Afrique du Sud. DRA a fourni les hypothèses minières et de traitement dérivées avec l'aide du progiciel d'optimisation Whittle 4.4 et de bases de données et calculs internes.

Les calculs des retours financiers ont été dérivés par Cresco au moyen d'une saisie des dépenses en capital et d'exploitation dans une matrice de retours financiers, sur la base des contributions suivantes :



-- Non combiné - en supposant que tout le financement minier proviendra des capitaux propres
-- Combiné - en considérant que le financement minier sera une combinaison de capitaux propres (42 % ou
69 817 000 $) et de dettes (58 % ou 98 961 000 $) à un taux d'intérêt fixe en USD de 8,5 %
sur 10 ans (moratoire de capital de 2 ans + 8 années
d'opérations)
-- Avant impôts - sans appliquer aucun taux d'imposition
-- Après impôts - en appliquant un taux d'imposition d'entreprise spécifique au Madagascar de 22 %
-- Réel - en considérant un dollar constant tout au long de l'année 2013
-- Nominal - en considérant les facteurs d'inflation suivants
-- Inflation des revenus de 2,5 % (hypothèse prudente conforme aux
IPC des États-Unis d'Amérique sur le long terme)
-- Inflation du coût d'extraction de 3,0 %
-- Inflation du coût de traitement de 4,0 %
-- Autres coûts généraux de 3,5 %

Le tableau suivant récapitule les calculs des retours financiers de Cresco pour une mine de 1 169 749 tonnes par an :




----------------------------------------------------------------------------------------
TRI Amortissement VAN
Principaux retours financiers (20 ans) (années) (milliers USD)
----------------------------------------------------------------------------------------
TRI du projet non combiné Avant impôts Nominal 52 % 3 $ 555 783
Réel 48 % 3 $ 421 464
Après impôts Nominal 45 % 3 $ 460 146
Réel 41 % 3 $ 341 803
-----------------------------------------
TRI du projet combiné Après impôts Nominal 71 % 2 $ 428 607
Réel 66 % 2 $ 329 258
----------------------------------------------------------------------------------------

Personnes qualifiées

Les renseignements techniques, indicateurs économiques et informations liés à l'AEP ont été passés en revue et approuvés par M. Robin Borley, Directeur minier de DRA (PQ dans le domaine minier) et M. Glenn Bezuidenhout, directeur du traitement de DRA (PQ dans le domaine du traitement) et sont considérés comme reflétant authentiquement les paramètres de conception et les indicateurs financiers de l'AEP. Le rapport technique sur lequel se fonde ce communiqué sera déposé auprès de SEDAR dans les 45 jours.

À propos d'Energizer

Le gisement de Molo se trouve dans la zone du projet de graphite de Green Giant et fait partie de la propriété détenue en co-entreprise avec Malagasy Minerals Limited. Société opératrice du Projet, Energizer dispose d'une participation de 75 %.

Pour tout complément d'information, veuillez consulter notre site Internet à l'adresse suivante : www.energizerresources.com.

Déni de responsabilité : ce communiqué de presse peut contenir des énoncés prospectifs qui peuvent impliquer un certain nombre de risques et d'incertitudes. Les évènements ou les résultats réels pourraient différer sensiblement des attentes et des projections énoncées dans le présent communiqué de presse.

Avertissement : les estimations des ressources ci-dessus ont été calculées conformément au Règlement canadien 43-101, tel que requis par les autorités de règlementation des valeurs mobilières canadiennes. Aux fins de déclaration aux États-Unis d'Amérique, l'Industry Guide 7 (en vertu du Securities Exchange Act de 1934), tel qu'interprété par le personnel de la SEC, applique des normes différentes pour classer la minéralisation en tant que réserve. Entre autres choses, les termes « mesurées », « indiquées » et « inférées » appliqués aux ressources minérales sont nécessaires en vertu du Règlement canadien 43-101, bien que la Securities and Exchange Commission des États-Unis d'Amérique ne les reconnaisse pas. Les normes canadiennes diffèrent considérablement des exigences de la Securities and Exchange Commission des États-Unis d'Amérique, et les informations sur les ressources minérales contenues dans ce document ne sont pas comparables aux informations semblables portant sur les réserves minérales divulguées en conformité avec les exigences de la Securities and Exchange Commission des États-Unis d'Amérique.

Les ressources minérales ne constituent pas des réserves minérales et n'ont pas démontré leur viabilité économique. Cette estimation des ressources minérales comprend les ressources inférées qui sont normalement considérées trop spéculatives sur le plan géologique pour que des considérations économiques leur soient appliquées aux fins de classification comme réserves minérales. Il n'existe pas non plus de certitude que les ressources minérales inférées soient converties en catégories de ressources minérales mesurées et indiquées par forage supplémentaire, ou en réserve minérale une fois les considérations économiques appliquées.

Les investisseurs américains doivent comprendre que les ressources minérales « inférées » comportent une grande part d'incertitude quant à leur existence et une grande incertitude quant à leur viabilité économique et légale. En outre, les investisseurs sont avertis de ne pas supposer qu'une partie ou la totalité des ressources minérales de la Société constituent ou seront converties en réserves.

Contact:


Contacts :
Energizer Resources Inc.
Brent Nykoliation
Vice-président senior du développement institutionnel
Appel gratuit : 800.818.5442 ou 416.364.4911
bnykoliation@energizerresources.com

Energizer Resources Inc.
Craig Scherba
Président et directeur d'exploitation

Energizer Resources Inc.
Richard Schler
Vice-président exécutif des opérations
www.energizerresources.com



Rates

View Comments (0)