L'étude MATRIX s'apprête à montrer une détection et une prise en charge améliorées de la fibrillation auriculaire grâce aux DAI Lumax DX

BIOTRONIK va réaliser une étude portant sur 2 000 patients qui permettra d'évaluer le seul DAI simple chambre au monde capable de réaliser un diagnostic auriculaire complet

Marketwired
L'étude MATRIX s'apprête à montrer une détection et une prise en charge améliorées de la fibrillation auriculaire grâce aux DAI Lumax DX
.

View photo

BIOTRONIK Lumax DX Click here for high-resolution version

BERLIN--(Marketwire - Jan 30, 2013) - BIOTRONIK, l'un des fabricants leaders sur le marché des technologies médicales innovantes, a annoncé aujourd'hui le début de son étude MATRIX internationale à grande échelle (Détection et prise en charge de la tachycardie atriale chez les patients porteurs d'un dispositif DX BIOTRONIK).

L'étude recueillera des données provenant de patients possédant un appareil de type défibrillateur automatique implantable (DAI) Lumax 740 ou 540 VR-T DX de BIOTRONIK, dont la spécificité est de pouvoir réaliser un diagnostic auriculaire complet avec une sonde unique. MATRIX est une étude prospective ouverte qui inclura 2 000 patients sur 100 sites en Europe, en Amérique latine, au Canada, en Israël et au Japon pendant plus de quatre ans. Les patients feront l'objet d'un suivi pendant deux ans après leur recrutement, dans un contexte réel et objectif avec, en parallèle, l'enregistrement en continu des données de l'appareil et des événements cliniques.

De par leur nature asymptomatique et paroxystique, les tachycardies atriales  (TA) sont souvent négligées dans leur phase initiale. L'étude observationnelle MATRIX évaluera à long terme l'impact des fonctionnalités améliorées et des capacités exceptionnelles du système DAI Lumax DX de BIOTRONIK, e sur la classification et la prise en charge de la fibrillation auriculaire (FA)pour une prise en charge optimale du patient et une réduction des chocs inappropriés. Par ailleurs, les données de diagnostic en provenance de l' oreillette recueillies en continu permettront une évaluation du développement de la fibrillation auriculaire, de sa prise en charge ultérieure, et des complications associées.

« La fonction DX que possèdent les DAI de BIOTRONIK promet d'être une innovation significative pour les patients », a déclaré le prof. Dr Gerhard Hindricks, du Centre du Cœur, département de rythmologie, de l'Université de Leipzig, en Allemagne. « Non seulement elle diminue les risques associés à la FA chez des patients, mais elle évite également les risques associés à l'implantation d'une seconde sonde. On y gagne de plus un éventail complet d'algorithmes de pointe permettant d'éviter des traitements inappropriés. »

La FA non détectée et asymptomatique présente un risque accru de complications sévères telles que l'apoplexie cérébrale ou l'implantation d'undispositif d'assistance ventriculaire inapproprié. Puisque les DAI simple chambre standards n'utilisent que des informations ventriculaires et ignorent les événements auriculaires au moment de la prise de décision thérapeutique, ces appareils sont susceptibles d'effectuer une mauvaise classification des tachycardies ventriculaires et de donner des chocs inappropriés. Le Lumax DX sait différencier les tachycardies supraventriculaires (TSV), la fibrillation auriculaire et le flutter auriculaire grâce à son algorithme de classification SMART®, contribuant ainsi à réduire ce risque en toute sécurité.

Du fait du risque toujours accru de complications supplémentaires associées aux sondes auriculaires, l'implantation d'un DAI double chambre est restreinte par les directives actuelles en matière d'indications qui demandent un surcroît decapacités de stimulation. Ceci pourrait potentiellement avoir pour conséquence qu'un certain nombre d'indications préventives classiques et secondaires ne bénéficient plus du diagnostic complémentaire de l'oreillette que peut offrir désolrmais le Lumax DX simple chambre.

« Le nouveau système DAI Lumax DX de BIOTRONIK comble une lacune importante, en fournissant des données de diagnostic en provenance de l' oreillette grâce à un système de sonde unique, ainsi que des soins améliorés par le biais de Téléc@rdiologie - BIOTRONIK Home Monitoring®, un système capable de transmettre au jour le jour, automatiquement et à distance les données du patient et du statut de l'appareil », explique Hindricks.

Grâce à notre technologie DX, nous avons encore une fois prouvé notre volonté permanente d'innovation et d'excellence clinique, ainsi que notre capacité à façonner les futures thérapies de nos dispositifs médicaux affirme Christoph Böhmer, Président international de BIOTRONIK. «Le Lumax DX est une conception technique remarquable, innovante et sans égal à ce jour, et qui de plus, sauve la vie de milliers de patients dans le monde entier. En utilisant les données recueillies grâce à la transmission automatique par Téléc@rdiologie, l'étude MATRIX fournira non seulement des données empiriques qui viendront étayer l'efficacité et l'innocuité du système Lumax DX simple chambre, mais elle contribuera aussi aiderla recherche actuelle sur notre compréhension de la FA, contribuant en conséquence aux progrès scientifiques dans cet important domaine. »

À propos de BIOTRONIK SE & Co. KG
En tant que l'un des plus grands fabricants de dispositifs médicaux cardiovasculaires au monde, la société BIOTRONIK est siège à Berlin, en Allemagne, avec une présence dans plus de 100 pays et des effectifs mondiaux de plus de 5 600 collaborateurs. Plusieurs millions de patients dans le monde ont reçu des implants BIOTRONIK, conçus pour qu'ils puissent vivre et jouir d'une meilleure qualité de vie. Depuis la création du premier stimulateur cardiaque allemand en 1963, BIOTRONIK a lancé plusieurs innovations sur le marché, notamment le monitorage à distance avec la Téléc@rdiologie - BIOTRONIK Home Monitoring® en l'an 2000, le premier défibrillateur automatique implantable au monde et les stimulateurs cardiaques implantables équipés de la technologie ProMRI®, approuvés pour les IRM, en 2012. En 2013, BIOTRONIK célèbrera son cinquantième anniversaire.

Pour de plus amples renseignements: www.biotronik.com

Contact:
Contact Information

Contact :
Manuela Schildwachter
Responsable des Communications et des Relations publiques
BIOTRONIK SE & Co. KG
Woermannkehre 1
12359 Berlin
Tél. : +49 (0) 30 68905 1466
E-mail : manuela.schildwaechter@biotronik.com

Pour tout complément d'information : www.biotronik.com

Lors de la publication, veuillez nous faire parvenir un exemplaire.
View Comments (0)