Theratechnologies inc. : Croissance des revenus et contrôle des dépenses au coeur du plan d'affaires révisé

Marketwired

MONTRÉAL, CANADA--(Marketwire - 30 oct. 2012) - Theratechnologies inc. (TH.TO) (THER) a annoncé aujourd'hui que son plan d'affaires révisé sera centré sur la croissance des revenus à court terme à partir de la tésamoréline et sur le contrôle des dépenses.

« Notre plan vise rapidement à ne pas affecter nos liquidités en concentrant la quasi-totalité de nos efforts et de nos ressources sur la maximisation des revenus provenant de la tésamoréline à court terme, tout en continuant à circonscrire nos dépenses. En consolidant maintenant notre base, nous serons en mesure de mieux assurer notre réussite future et d'évaluer des opportunités », a déclaré Luc Tanguay, président et chef de la direction.

Stimuler plus de revenus potentiels de la tésamoréline

« Nous disposons aujourd'hui d'un produit homologué dans un territoire de grande importance et il est évident que nous devons y allouer toutes nos énergies et nous y concentrer afin de développer le plus possible tous les territoires », a poursuivi M. Tanguay.

Au soutien des efforts déployés par EMD Serono, Theratechnologies travaille à apporter des améliorations supplémentaires à la présentation et à la formulation d'EGRIFTAMC. Ces activités portent sur une nouvelle présentation en une ampoule simple dont nous avons amorcé l'expédition en septembre, la cueillette de données au soutien du développement d'une préparation à température ambiante et la mise au point d'une formulation plus concentrée à être administrée à l'aide d'une plus petite seringue. Ces améliorations devraient doter EMD Serono d'outils additionnels qui lui permettront de gérer le cycle de vie d'EGRIFTAMC aux États-Unis.

Afin de générer de nouveaux flux de revenus de la tésamoréline, Theratechnologies axera ses efforts au cours des prochains trimestres sur le Brésil et l'Europe, les deux plus importants marchés potentiels après les États-Unis.

Au Brésil, Theratechnologies travaillera étroitement avec sanofi, son partenaire commercial pour ce territoire, afin de soutenir celle-ci dans toutes ses activités réglementaires. Comme annoncé précédemment, les réponses ont été apportées aux déficiences techniques soulevées dans le cadre de l'évaluation de la fabrication aux fins du dossier brésilien. De plus, l'examen de la partie clinique du dossier au Brésil poursuit son cours.

En Europe, Theratechnologies continue d'œuvrer à l'identification d'options visant à soumettre de nouveau le dossier de la tésamoréline. Des discussions avec Ferrer Internacional S.A. (Ferrer), son partenaire commercial pour ce territoire, sont en cours afin d'identifier la meilleure avenue à emprunter. D'ici la fin de l'année, Theratechnologies aura terminé l'évaluation de sa stratégie de nouvelle demande et déterminé si ce processus sera entrepris par Ferrer ou sans l'aide d'un partenaire.

Peptide lié au GRF de deuxième génération TH1173

Theratechnologies va compléter d'ici la fin de l'année, comme prévu, les études précliniques en cours sur la deuxième génération du peptide de libération de l'hormone de croissance, le TH1173.

Le programme clinique sur le TH1173 sera financé à l'interne lorsque la Société aura généré suffisamment de revenus supplémentaires de la tésamoréline. En cours de route, la Société pourra aussi chercher à trouver et mettre au point des occasions de partenariats et d'accords de licence dans des territoires choisis afin de financer de façon autonome les activités sur le TH1173.

Cette approche permettra à la Société de maintenir des liquidités suffisantes pour financer ses activités à court terme portant spécifiquement sur l'accroissement des revenus potentiels de la tésamoréline, tout en s'assurant que le développement clinique du TH1173 est adéquatement financé.

Effet du plan d'action et des mesures prises

Le réalignement des priorités de Theratechnologies à court terme implique la suspension de la plupart des activités internes de R&D à long terme, ce qui affectera environ 15 employés. Cette décision se traduira par des coûts de restructuration de 5,4 millions $. Ceci comprend 2,5 millions $ pour la rémunération de départ des employés, y compris celle de l'ex-chef de la direction, et 2,9 millions $ pour des éléments n'ayant pas d'incidences sur la trésorerie, comme la radiation de loyers et d'équipements de laboratoire. La plupart de ces frais de restructuration seront comptabilisés au cours du quatrième trimestre de 2012.

De plus, la direction a accepté de renoncer à toutes ses primes au rendement pour 2012 et, pour une deuxième année consécutive, a consenti à un gel des salaires pour le prochain exercice.

« Nous sommes convaincus que le plan d'action et les mesures mises en œuvre aujourd'hui serviront au mieux les intérêts de notre Société et de nos actionnaires », a conclu M. Tanguay.

Précisions sur la téléconférence

Une conférence téléphonique aura lieu aujourd'hui à compter de 8 h 45 (HAE) et sera animée par Luc Tanguay. Les analystes financiers seront invités à poser des questions lors de la conférence téléphonique. Les membres des médias et autres personnes intéressées sont invités à la conférence à titre d'auditeurs uniquement.

Pour accéder à la conférence téléphonique, veuillez composer le 1-800-743-9807 (Amérique du Nord) ou le 1-416-981-9000 (international). L'appel sera également accessible par webdiffusion à www.theratech.com. La reprise audio de cette conférence sera disponible jusqu'au 13 novembre 2012 au 1-800-997-6910 (Amérique du Nord) ou au 1-416-626-4144 (international), code d'accès : 21609750.

À propos de Theratechnologies

Theratechnologies (TH.TO) (THER) est une entreprise pharmaceutique spécialisée qui découvre et développe des produits thérapeutiques novateurs de nature peptidique, plus particulièrement des peptides liés au facteur de libération de l'hormone de croissance. D'autres renseignements sur Theratechnologies sont disponibles sur son site Web à l'adresse www.theratech.com, sur SEDAR à l'adresse www.sedar.com et sur le site Web de la Securities and Exchange Commission au www.sec.gov.

Informations prospectives

Ce communiqué de presse contient des énoncés qui sont considérés être de l'« information prospective » au sens de la législation applicable en valeurs mobilières, lesquels peuvent contenir des mots tels que « peut », « pourrait », « doit », « devrait », « devra », « prévoit », « croit », « estime », « anticipe » ou d'autres expressions similaires. L'information prospective comprend, notamment, de l'information sur la capacité de la Société à gérer ses liquidités, augmenter ses revenus à court terme, autofinancer le développement clinique du TH1173, obtenir l'homologation de la tésamoréline pour le traitement de l'excès de graisse abdominale chez les patients souffrant du VIH associé à la lipodystrophie dans les territoires où des demandes ont été déposées, mettre au point une nouvelle présentation et une nouvelle formulation pour EGRIFTAMC et redéposer une demande d'autorisation de mise sur le marché de la tésamoréline en Europe.

L'information prospective repose sur un certain nombre d'hypothèses et est assujettie à nombre de risques et d'incertitudes, dont plusieurs sont indépendants de la volonté de Theratechnologies, et susceptibles d'entraîner un écart considérable entre les résultats réels et ceux qui sont divulgués ou anticipés par cette information prospective. Ces hypothèses comprennent, entre autres, le fait que nous serons en mesure de contrôler nos coûts et qu'aucune dépense imprévue n'aura à être encourue, que nos revenus provenant de la vente d'EGRIFTAMC aux États-Unis vont augmenter, que nous allons pouvoir développer une nouvelle présentation et une nouvelle formulation d'EGRIFTAMC et que ces améliorations aideront à gérer son cycle de vie, que nous allons générer suffisamment de revenus pour financer le développement clinique du TH1173 ou trouver un partenaire à cette fin dans des pays choisis, que les autorités réglementaires des territoires où des demandes d'homologation de mise sur le marché ont été déposées approuveront la tésamoréline pour le traitement de l'excès de graisse abdominale chez les patients souffrant du VIH associé à la lipodystrophie et que, si approuvée, la tésamoréline sera acceptée par le marché sur ces territoires, entraînant ainsi une hausse des revenus de la Société, que nous pourrons trouver une stratégie viable économiquement nous permettant de déposer de nouveau une demande d'autorisation de mise sur le marché de la tésamoréline en Europe et que les autorités réglementaires européennes approuveront la mise sur le marché de la tésamoréline et que nous ne serons pas retardés dans la réalisation des études précliniques en cours sur le TH1173.

Les risques et incertitudes comprennent, notamment, le risque que nous ne puissions contrôler nos coûts en raison de circonstances imprévues, que les revenus générés par la vente d'EGRIFTAMC aux États-Unis régressent ou demeurent stables, qu'EGRIFTAMC soit assujettie à un rappel ou soit retirée du marché, que les autorités réglementaires n'approuvent pas la vente commerciale de la tésamoréline pour le traitement de l'excès de graisse abdominale chez les patients souffrant du VIH associé à la lipodystrophie dans les territoires où des demandes d'homologation de mise sur le marché sont en instance, que nous ne soyons pas en mesure de mettre au point une stratégie viable économiquement en vue de redéposer une demande d'homologation de mise sur le marché en Europe pour la vente commerciale de la tésamoréline et que, même si elle est déposée en Europe, les autorités européennes n'approuvent pas la tésamoréline pour la vente commerciale, que nous n'ayons pas suffisamment de revenus pour poursuivre le développement du TH1173 ou que nous ne puissions pas trouver un partenaire pour son développement, que les données obtenues ne puissent soutenir le développement d'une nouvelle présentation ou d'une nouvelle formulation et que nous accusions un retard dans la réalisation de nos études précliniques en cours sur le TH1173.

Les investisseurs éventuels devraient consulter la rubrique « Facteurs de risque » de la notice annuelle de Theratechnologies en date du 27 février 2012. La notice annuelle figure parmi les documents publics déposés par Theratechnologies au www.sedar.com et au www.sec.gov. Le lecteur est prié d'examiner ces risques et incertitudes attentivement et de ne pas se fier indûment aux déclarations prospectives. L'information prospective reflète les attentes actuelles concernant des événements futurs et n'est valable qu'à la date des présentes et traduit les attentes de Theratechnologies à cette date.

Theratechnologies ne s'engage aucunement à mettre à jour ou à réviser l'information contenue dans ce communiqué de presse, que ce soit suite à l'obtention de nouveaux renseignements, de nouveaux événements ou circonstances ou d'autres choses, à l'exception des changements dictés par les lois en vigueur.

Contact:
Roch Landriault
Le Cabinet de relations publiques NATIONAL
Tél. : 514-843-2345

Rates

View Comments (0)