U.S. Markets closed

Arnaque financière : comment échapper aux escrocs

Marie-Eve FRÉNAY

L’Autorité des marchés financiers, l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution et le Parquet de Paris unissent leurs forces pour sensibiliser les épargnants contre les escroqueries. Une nouvelle campagne de prévention est lancée.

Un milliard d'euros. C'est la somme perdue par des investisseurs français dans des escroqueries financières entre le second semestre 2017 et le 1er semestre 2019. Ce chiffre vertigineux a été dévoilé mardi par l’Autorité des marchés financiers (AMF), l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) et le Parquet de Paris. L’occasion pour ces instances de rappeler les bons réflexes pour éviter les arnaques : «ne donnez pas suite aux sollicitations d’une personne que vous ne connaissez pas», «ne donnez pas vos coordonnées téléphoniques en réponse à un mail ou sur internet», et bien sûr «ne communiquez jamais vos coordonnées bancaires» et «ne versez pas de somme d’argent sans avoir fait des vérifications préalables» sur la fiabilité et l’identité du destinataire.

Lutter contre les idées reçues

Leur objectif est aussi de lutter contre certaines idées reçues : personne n’est, a priori, à l’abri d’une arnaque financière. «Le profil des victimes ? Aucune catégorie d’âge épargnée même si la grande majorité a plus de 50 ans», souligne ainsi l’AMF sur Twitter.

Lire la suite sur cBanque

Voir également
Crédit immobilier : faut-il passer par un courtier pour obtenir un super taux ?
Impôt sur le revenu : il devient urgent de le payer
Canal+ : le pack incluant Netflix à 15 euros par mois est-il une bonne affaire ?