U.S. markets closed
  • S&P 500

    3,638.35
    +8.70 (+0.24%)
     
  • Dow 30

    29,910.37
    +37.90 (+0.13%)
     
  • Nasdaq

    12,205.85
    +111.44 (+0.92%)
     
  • Russell 2000

    1,855.27
    +10.25 (+0.56%)
     
  • Crude Oil

    45.53
    -0.18 (-0.39%)
     
  • Gold

    1,788.10
    -23.10 (-1.28%)
     
  • Silver

    22.64
    -0.81 (-3.44%)
     
  • EUR/USD

    1.1970
    +0.0057 (+0.48%)
     
  • 10-Yr Bond

    0.8420
    -0.0360 (-4.10%)
     
  • GBP/USD

    1.3314
    -0.0042 (-0.32%)
     
  • USD/JPY

    104.0850
    -0.1650 (-0.16%)
     
  • BTC-USD

    18,038.04
    +269.98 (+1.52%)
     
  • CMC Crypto 200

    333.27
    -4.23 (-1.25%)
     
  • FTSE 100

    6,367.58
    +4.65 (+0.07%)
     
  • Nikkei 225

    26,644.71
    +107.40 (+0.40%)
     

Bollore: Financial information for the third quarter 2020

BOLLORE
·19 min read

BOLLORE

PRESS RELEASE


Financial information for the third quarter 2020

20 October 2020

Group activities show strong resilience in third quarter 2020

despite 3% decline in revenue

  • Revenue in the third quarter 2020: €5,915 million

    • -3% at constant scope and exchange rates

    • -4% as reported

  • Revenue at the end of September 2020: €17,527 million

    • -4% at constant scope and exchange rates

    • -2% as reported

Revenue for the third quarter 2020

At constant scope and exchange rates, the Group’s revenue for the third quarter 2020 was down 3% to €5,915 million. This change mainly includes:

  • a 2% increase in the transportation and logistics business driven by freight forwarding, mainly due to exceptional air freight operations, despite the contraction in logistics activities in Africa and the impact of the end of the Douala terminal (DIT) concession in Cameroon;

  • the decline in oil logistics (-38%) primarily attributable to the fall in oil product prices and volumes;

  • the growth in the communications business (+1%), attributable to Vivendi which benefited from growth at UMG (+6%), the Canal+ group (+1%) and Editis (+10%);


Revenue as reported was down 4% compared to the third quarter of 2019, due to a €132 million negative foreign exchange impact related to the strengthening of the euro (particularly versus the US dollar in the third quarter), which absorbed the positive changes in scope related primarily to the consolidation of M7 at the Canal+ group.

Revenue at the end of September 2020

At constant scope and exchange rates, revenue at the end of September 2020 fell 4% to €17,527 million.

Reported revenue was down 2%, including €340 million from changes in consolidation scope (consolidation of Editis and M7 at Vivendi and deconsolidation of Bolloré Ports France and Wifirst) and a €95 million negative foreign exchange impact (reflecting a general but contrasting increase in value of the euro).

Change in revenue by business




(in € millions)

3rd quarter

9-month total

2020

2019

Reported

Organic

2020

2019

Reported

Organic

growth

growth

growth

growth

Transportation and Logistics

1,420

1,462

-3%

+2%

4,276

4,436

-4%

-1%

Oil Logistics

401

645

-38%

-38%

1 447

1 923

-25%

-25%

Communications

4,021

3,969

+1%

+1%

11 595

11 320

+2%

-1%

Electricity Storage and Systems

65

85

-23%

-7%

187

244

-23%

-8%

Other (agricultural assets and holdings)

8

7

+8%

+8%

21

24

-12%

-13%

Total

5 915

6 169

-4%

-3%

17,527

17,949

-2%

-4%


At constant scope and exchange rates, compared to the first nine months of 2019, the main sectors changed as follows:

  • Transportation & Logistics, Oil Logistics:

    • Revenue for the Transportation and Logistics business was down 1%, primarily due to the reduction in logistics and handling in Africa and the termination of the DIT port concession in Douala (Cameroon) at the end of 2019, partly offset by excellent performances at port terminals, in particular Abidjan Terminal in the Republic of Côte d’Ivoire, Freetown Terminal in Sierra Leone, Owendo Terminal in Gabon and Conakry Terminal in Guinea.

Conversely, international freight forwarding revenue was up sharply due to continuing sustained growth in air freight largely offsetting the decline in sea freight.
Lastly, rail activity was down following a landslide which halted traffic and the suspension of hydrocarbon transportation between the Republic of Côte d’Ivoire and Burkina Faso lasting over a month.

v Revenue for Oil Logistics was down 25% in view of the fall in the price of oil products and, to a lesser extent, volumes over the first nine months of 2020.

§ Communications (Vivendi): Revenue amounted to €11,595 million, down 1% at constant scope and exchange rates and up 2.4% as reported compared to the same period in 2019. It benefited from growth in revenue from UMG, driven by music streaming platforms, Canal+ group, through significant international development, and Editis, which confirmed the rebound that began at the end of lockdown. However, this growth was offset by the decline in Havas Group and Vivendi Village revenue, impacted by the fallout of the Covid-19 pandemic.

§ Electricity Storage and Systems: Revenue from industrial activities (electricity storage, plastic films, dedicated terminals and systems) was down 8% compared to the first nine months of 2019. These business activities were impacted by the health crisis, due to plant closures in particular as well as the decline in the air freight sector, a key market for IER. Conversely, sales of batteries were up sharply, driven by the contract with Daimler, while the Bluebus order book stood at 111 12-meter buses at the end of September.

Third quarter highlights and recent events:

§ Opening of UMG’s share capital

Vivendi successfully completed the first phase of the opening of UMG’s share capital. On March 31, 2020, the Group finalized the sale of 10% of the share capital of UMG to a Tencent-led consortium based on an enterprise value of €30 billion for 100% of UMG.

The consortium, which is led by Tencent and includes Tencent Music Entertainment and other financial co-investors, has the option to acquire, on the same valuation basis, up to an additional 10% of the share capital of UMG until January 15, 2021.

This transaction is complemented by a separate agreement allowing Tencent Music Entertainment to acquire a minority stake in the capital of the UMG subsidiary owning its Greater China operations.

Following the success of this significant strategic transaction, Vivendi is pursuing its plan to sell additional minority interests in UMG with the assistance of several mandated banks. An IPO is planned for 2022.

The cash generated by these transactions may be used by Vivendi to reduce its financial debt and to finance a significant share buyback program and acquisitions.

§ Lagardère SCA

At October 19, 2020, Vivendi holds 28.3% of the share capital and 21,5% of the voting rights of Lagardère SCA.

Following the disappointing results announced by Lagardère SCA, on August 10, 2020 Amber Capital and Vivendi signed a shareholder agreement, despite their differences. As such, they launched an initiative to guarantee each party minority representation on the Lagardère SCA Supervisory Board, i.e. three members for Amber Capital and one member for Vivendi. They also sought to stabilize their shareholding base by granting each other a right of first offer and a right of first refusal for a five-year period.

As the Lagardère SCA Supervisory Board and management refused the proposals of its largest and second largest shareholders respectively, Amber Capital and Vivendi, in early September 2020 the said companies brought a request before the Paris Commercial Court to convene a General Meeting.

On October 14, 2020, the Court decided not to uphold the request. Vivendi, which remains confident in the merits of its approach, will appeal this decision.

§ MultiChoice Group Ltd

On September 29, 2020, the Canal+ group exceeded the 5% threshold of the share capital of MultiChoice Group Ltd, Africa’s leading pay-TV provider based in South Africa. This acquisition, a long-term financial investment, is testament to the confidence that the Canal+ group and its shareholder Vivendi have in the outlook for MultiChoice and Africa as a whole, a continent to which they are deeply committed.

§ Vivendi share repurchase program

Since January 1, 2020, Vivendi has acquired 58,37 million of its own shares (4.92% of its share capital), representing an amount of €1,368 million, including 23,02 million shares under the previous share repurchase program and 35,35 million shares under the current one.

As of October 19, 2020, Vivendi held 62.3 million treasury shares representing 5.25% of the share capital, including 46.2 million shares to be canceled, 7.5 million to cover performance share plans, and 8.6 million to cover disposals to employees or corporate officers (employee shareholding transactions).

§ Tender offer on Blue Solutions by Bolloré

The tender offer on Blue Solutions at a price of €17 per share, which took place between May 29 and July 8, 2020, was finalized. Following the mandatory squeeze-out that took place on July 15, 2020, Bolloré now holds 100% of the share capital of Blue Solutions. The value of the securities acquired represent an amount of €110 million.


§ Sale of BluePointLondon Ltd

In September 2020, IER entered into an agreement to sell to Total its subsidiary BluePointLondon Ltd, which has developed and operates a network of 1,600 electric vehicle charging stations in London. This sale should be completed in the next few months.

§ Impact of the health crisis

Although the impact is more severe for certain countries and business lines than for others, the Group has shown resilience and adaptability in continuing to serve its customers to the best of its ability whilst lowering costs to preserve its margins. Transportation and Logistics business continues to benefit from exceptionally high freight transport rates, which partly offset the slowdown in the usual flows. Communications activities have shown good resilience, particularly music and pay-TV. However, other activities have been impacted by the health crisis as anticipated.

The Group is conducting a careful assessment of the current and potential consequences of the crisis. At this stage it is difficult to determine the impact of the crisis on full-year results. The advertising and live performance sectors are particularly likely to suffer long-term impacts. However, the Group remains confident in the resilience of its main business lines. It is doing everything possible to ensure the continuity of its activities and to serve and entertain customers and audiences as well as possible, while following instructions from the authorities of each country where it is established.

§ Group liquidity

As of September 30, 2020, the Group’s liquidity position, including undrawn confirmed lines and liquid investments, represented €2.7 billion for Bolloré and €8.5 billion including Vivendi, up slightly from June 30, 2020.





Change in revenue per quarter


(in € millions)

1st quarter

2nd quarter

3rd quarter

2020

2019 (1)

2019

2020

2019 (1)

2019

2020

2019 (1)

2019

Transportation and Logistics

1,394

1,468

1,483

1,462

1,448

1,491

1,420

1,394

1,462

Oil Logistics

631

669

665

415

617

613

401

647

645

Communications

3,868

3,706

3,458

3,706

4,022

3,893

4,021

3,995

3,969

Electricity Storage and Systems

65

63

75

58

71

85

65

70

85

Other (agricultural assets and holdings)

8

8

8

6

9

8

8

7

7

Total

5,966

5,914

5,690

5,646

6,166

6,090

5 915

6,113

6 169

(1) At constant scope and exchange rates

All amounts are expressed in millions of euros and rounded to the nearest decimal.
As a result, the sum of the rounded amounts may differ slightly from the reported total.

BOLLORE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE


Information financière du troisième trimestre 2020

Le 20 octobre 2020

Bonne résilience des activités du Groupe au troisième trimestre 2020,

malgré un chiffre d’affaires en retrait de 3 %

  • Chiffre d’affaires du 3ème trimestre 2020 : 5 915 millions d’euros

    • -3 % à périmètre et taux de change constants

    • -4 % en données publiées

  • Chiffre d’affaires à fin septembre 2020 : 17 527 millions d’euros

    • -4 % à périmètre et taux de change constants

    • -2 % en données publiées

Chiffre d’affaires du troisième trimestre 2020

A périmètre et taux de change constants, le chiffre d’affaires du troisième trimestre 2020 du Groupe est en repli de
-3 % à 5 915 millions d’euros. Cette évolution intègre principalement :

  • La hausse de l’activité transport et logistique (+2 %) grâce à la commission de transport notamment portée par des opérations exceptionnelles dans l’aérien, et malgré la contraction des activités de logistique en Afrique et l’impact de la fin de la concession du terminal de Douala (DIT) au Cameroun ;

  • la baisse de la logistique pétrolière (-38 %) imputable principalement à la baisse des prix des produits pétroliers et des volumes ;

  • la progression des activités communication (+1 %) attribuable à Vivendi qui bénéficie de la croissance d’UMG (+6 %), de Groupe Canal+ (+1 %) et d’Editis (+10 %) ;


En données publiées, le chiffre d’affaires baisse de -4 % par rapport au chiffre d’affaires du troisième trimestre 2019, en raison de 132 millions d’euros d’effets de change négatifs liés à l’appréciation de l’Euro (notamment par rapport au dollar américain au troisième trimestre) qui absorbent les variations de périmètre positives liées principalement à la consolidation de M7 chez Groupe Canal+.

Chiffre d’affaires à fin septembre 2020

A périmètre et taux de change constants, le chiffre d’affaires à fin septembre 2020 est en repli de -4 % à
17 527 millions d’euros.

En données publiées, le chiffre d’affaires est en baisse de -2 %, compte tenu de 340 millions d’euros de variations de périmètre (intégration d’Editis et de M7 chez Vivendi et sortie de Bolloré Ports France et Wifirst) et de -95 millions d’euros d’effets de change (traduisant une appréciation globale mais contrastée de l’Euro).

Évolution du chiffre d’affaires par activité




(en millions d’euros)

3ème trimestre

Cumul 9 mois

2020

2019

Croissance

Croissance

2020

2019

Croissance

Croissance

publiée

organique

publiée

organique

Transport et Logistique

1 420

1 462

-3%

+2%

4 276

4 436

-4%

-1%

Logistique Pétrolière

401

645

-38%

-38%

1 447

1 923

-25%

-25%

Communication

4 021

3 969

+1%

+1%

11 595

11 320

+2%

-1%

Stockage d'Electricité et Systèmes

65

85

-23%

-7%

187

244

-23%

-8%

Autres (Actifs Agricoles, Holdings)

8

7

+8%

+8%

21

24

-12%

-13%

Total

5 915

6 169

-4%

-3%

17 527

17 949

-2%

-4%


A périmètre et taux de change constants, comparés aux neuf premiers mois de 2019, les principaux secteurs ont évolué comme suit :

  • Transport et Logistique, Logistique Pétrolière :

    • le chiffre d’affaires de l’activité transport et logistique est en retrait de -1 % en raison principalement de la baisse des activités de logistique et de manutention en Afrique et de l’arrêt de la concession portuaire DIT à Douala au Cameroun fin 2019 compensés en partie par les bonnes performances des terminaux portuaires, notamment Abidjan Terminal en Côte d’Ivoire, Freetown Terminal en Sierra Leone, Owendo Terminal au Gabon et Conakry Terminal en Guinée.

En revanche, le chiffre d’affaires de la commission de transport internationale est en nette progression grâce à la poursuite d’une croissance soutenue de l’aérien qui absorbe largement le recul du maritime.
Enfin, l’activité ferroviaire est en repli en raison d’un glissement de terrain ayant arrêté le trafic et de l’arrêt des trafics des hydrocarbures entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso durant plus d’un mois.

v le chiffre d’affaires de la logistique pétrolière ressort en baisse de -25 % compte tenu de la baisse des prix des produits pétroliers et, dans une moindre mesure, des volumes sur les neufs premiers mois de 2020.

§ Communication (Vivendi) : le chiffre d’affaires s’élève à 11 595 millions d’euros, en repli de -1 % à périmètre et taux de change constants et +2,4 % en données publiées par rapport à la même période de 2019. Il bénéficie de la croissance du chiffre d’affaires d’UMG, portée par les plateformes de streaming musical, de Groupe Canal+, grâce à un important développement à l’international et enfin d’Editis, qui confirme le rebond entamé dès la sortie du confinement. Cette croissance est cependant compensée par la baisse des chiffres d’affaires d’Havas Group et de Vivendi Village, impactés par les conséquences de la pandémie de la Covid-19.

§ Stockage d’Électricité et Systèmes : le chiffre d’affaires des activités industrielles (stockage d’électricité, films plastiques, terminaux et systèmes spécialisés) est en recul de -8 % par rapport aux neuf premiers mois de l’exercice 2019. Ces activités ont été impactées par la crise sanitaire en raison notamment de fermetures d’usines ainsi que de la baisse de l’activité du secteur aérien, grand client d’IER. En revanche, l’activité de vente de batteries reste en nette progression portée par le contrat signé avec Daimler, et le carnet de commande de Bluebus, à fin septembre, s’élève à 111 bus de 12 mètres.

Faits marquants et évènements récents :

§ Ouverture du capital d’UMG

Vivendi a réalisé avec succès la première étape de l’ouverture du capital d’Universal Music Group (UMG).
Le 31 mars 2020, il a finalisé la cession de 10 % du capital d’UMG à un consortium mené par Tencent, sur la base d’une valeur d’entreprise de 30 milliards d’euros pour 100 % du capital d’UMG.

Le consortium, mené par Tencent, comprenant Tencent Music Entertainment et d’autres co-investisseurs financiers, a l’option d’acquérir, sur la même base de valorisation, jusqu’à 10 % supplémentaire du capital d’UMG jusqu’au 15 janvier 2021.

Cette opération est complétée par un accord distinct permettant à Tencent Music Entertainment d’acquérir une participation minoritaire du capital de la filiale d’UMG regroupant ses activités chinoises.

Après la réussite de cet important accord stratégique, Vivendi poursuit le projet de cession de participations minoritaires supplémentaires dans UMG avec l’assistance de plusieurs banques mandatées. Une introduction en Bourse est prévue en 2022.

Vivendi devrait utiliser la trésorerie issue de ces différentes opérations pour réduire sa dette financière, et pour financer un programme significatif de rachats d’actions et des acquisitions.

§ Lagardère SCA

Au 19 octobre 2020, Vivendi détenait 28,3 % du capital et 21,5 % des droits de vote de Lagardère SCA.

A la suite des très mauvais résultats annoncés par Lagardère SCA, Amber Capital et Vivendi, malgré leurs divergences, ont en effet signé, le 10 août 2020, un pacte. Dans ce cadre, Vivendi et Amber Capital ont entamé auprès de Lagardère SCA des démarches afin d’avoir, chacun, au Conseil de surveillance une représentation minoritaire, de trois membres pour Amber Capital et d’un membre pour Vivendi. Ils ont également souhaité stabiliser son actionnariat en se consentant pour cinq ans un droit de première offre et un droit de préemption réciproques.

Le Conseil de Surveillance et la Gérance de Lagardère SCA ayant refusé les propositions d’Amber Capital et de Vivendi, respectivement premier et deuxième actionnaire de Lagardère SCA, ces derniers avaient saisi, début septembre 2020, le Tribunal de Commerce de Paris d’une demande de convocation d’Assemblée générale.

Le 14 octobre 2020, le Tribunal de Commerce de Paris a décidé de ne pas faire droit à cette demande. Vivendi, qui reste confiant dans le bien-fondé de la démarche, va faire appel de cette décision.

§ Multichoice Group Ltd

Le 29 septembre 2020, Groupe Canal+ a franchi à la hausse le seuil de détention des 5 % du capital de la société sud-africaine MultiChoice Group Ltd, leader de la télévision payante en Afrique. Cette acquisition, placement financier de long-terme, témoigne de la confiance de Groupe Canal+ et de son actionnaire Vivendi dans les perspectives de MultiChoice et du continent africain auquel ils sont très attachés.

§ Programme de rachat d’actions Vivendi

Depuis le 1er janvier 2020, Vivendi a acheté 58,37 millions de ses propres actions (soit 4,92 % de son capital), représentant un montant de 1 368 millions d’euros, dont 23,02 millions d’actions dans le cadre du précédent programme de rachat et 35,35 millions d’actions dans le cadre du programme en cours.

Au 19 octobre 2020, Vivendi détenait 62,3 millions d’actions d’autocontrôle, représentant 5,25 % du capital, dont 46,2 millions d’actions adossées à l’annulation, 7,5 millions adossées à la couverture de plans d’actions de performance, et 8,6 millions adossées à des cessions aux salariés ou aux mandataires sociaux (opérations d’actionnariat salarié).

§ Offre publique d’achat sur Blue Solutions par Bolloré

L’Offre publique sur Blue Solutions au prix de 17 euros par action, qui s’est déroulée du 29 mai au 8 juillet 2020 a été finalisée. Le retrait obligatoire étant intervenu le 15 juillet 2020, Bolloré détient désormais 100 % du capital de Blue Solutions. La valeur des titres acquis représente un montant de 110 millions d’euros.

§ Cession BluePointLondon Ltd

La société IER a conclu en septembre 2020 un accord pour céder à Total sa filiale BluePointLondon Ltd qui a développé et gère un réseau de 1 600 bornes de charge pour véhicules électriques dans les rues de Londres. Cette cession devrait être finalisée dans les prochains mois.

§ Impact de la crise sanitaire

Bien que les impacts soient plus sensibles pour certains pays ou métiers que pour d’autres, le Groupe a su faire preuve de résilience et s'adapter pour continuer de servir au mieux ses clients, tout en réduisant ses coûts pour préserver ses marges. Les activités de Transport et Logistique continuent de bénéficier de taux de fret exceptionnels qui compensent en partie le ralentissement des flux habituels. Les activités de communication ont montré une bonne résistance, en particulier celles de la musique et de la télévision payante. En revanche, comme anticipé les autres activités ont été affectées par les effets de la crise sanitaire.

Le Groupe analyse avec attention les conséquences actuelles et potentielles de la crise. Il est difficile à ce jour de déterminer comment elle impactera ses résultats annuels. Les métiers liés à la publicité et au spectacle vivant risquent d’être affectés plus durablement que les autres. Le Groupe reste néanmoins confiant quant à la capacité de résilience de ses principaux métiers. Il continue de mettre tout en œuvre pour assurer la continuité de ses activités, ainsi que pour servir et divertir au mieux ses clients et ses publics, tout en respectant les consignes des autorités de chaque pays où il est implanté.

§ Liquidité du Groupe

Au 30 septembre 2020, les liquidités du Groupe, lignes confirmées non tirées et placements liquides, représentent un montant de 2,7 milliards d’euros au niveau de Bolloré et 8,5 milliards d’euros en incluant Vivendi, en légère augmentation par rapport au 30 juin 2020.





Évolution du chiffre d’affaires par trimestre


(en millions d’euros)

1er trimestre

2ème trimestre

3ème trimestre

2020

2019 (1)

2019

2020

2019 (1)

2019

2020

2019 (1)

2019

Transport et Logistique

1 394

1 468

1 483

1 462

1 448

1 491

1 420

1 394

1 462

Logistique Pétrolière

631

669

665

415

617

613

401

647

645

Communication

3 868

3 706

3 458

3 706

4 022

3 893

4 021

3 995

3 969

Stockage d'Electricité et Systèmes

65

63

75

58

71

85

65

70

85

Autres (Actifs Agricoles, Holdings)

8

8

8

6

9

8

8

7

7

Total

5 966

5 914

5 690

5 646

6 166

6 090

5 915

6 113

6 169

(1) à périmètre et change constants

Les valeurs présentées sont exprimées en millions d’euros et arrondies à la décimale la plus proche.
Par conséquent, la somme des montants arrondis peut présenter des écarts non significatifs par rapport au total reporté.

Attachment